ARNAUD THORETTE // ALTO
Révélation Classica en 2006, Arnaud Thorette a enregistré une trentaine de disques salués par la presse française et étrangère (Diapason d'Or, Choc Classica, FFFF Télérama, RTL d'Or, Diamant Opéra, Choix France Musique, Classical Award...). Citons notamment : « Après un rêve », « Miroir(s) », "Bach-Transcriptions", « Max Bruch-concertos » « Songs », « Fauré, musique de chambre », « Tenebrae », « Johannes Brahms-sonates », « Café 1930 – Tangos », « Masques », « Schumann Fantasy », « Besame mucho » (Universal, Warner, Outhere, Aparté, Naïve, La Dolce Volta, Cyprès...).
Arnaud Thorette s’est distingué tout au long de son parcours musical en remportant cinq Grands Prix internationaux (Bordeaux, Gênes, Paris, Nüremberg, Haverhill) ainsi que le Prix de l’Académie Ravel. Il étudie au CNSMD de Lyon et obtient en 2003 le DNSEM à l’unanimité ainsi que les diplômes de perfectionnement en alto et en musique de chambre. Il étudie au Centre de musique baroque de Versailles ainsi qu’aux conservatoires de Rotterdam, Versailles, Bordeaux et à l’Académie Chiggiana de Sienne, obtenant une dizaine de récompenses.
Arnaud Thorette est nommé en 2016, artiste ADAMI 365. Il obtient en 2019 un Diapason d’or de l’année pour l’enregistrement du disque Lindberg, Hartmann, Farjot par chez Outhere.
Soutenu dans ses projets par les Fondations Orange, Singer-Polignac, SAFRAN, HSBC, le Mécénat Musical Société Générale, le Fonds Choeur à l’ouvrage, Arnaud Thorette est aux côtés du pianiste Johan Farjot le directeur artistique de l’Ensemble Contraste, avec lequel il renouvelle l'approche du concert "classique". En 2009, il créé le label discographique Contraste productions, novateur dans le monde de la production musicale.
Ouvert à tous les genres musicaux, Arnaud Thorette se produit sur les plus grandes scènes et festivals français et dans une quarantaine de pays en Europe, Asie, Russie, Japon, Moyen- Orient, Afrique. Passionné par la musique de chambre, il joue aux côtés des quatuors Ebène, Modigliani, Bennewitz..., de Marc Coppey, Henri Demarquette, François Salque, Jean-Guihen Queyras, Jérôme Pernoo, Karine Deshayes, Sandrine Piau, Jodie Devos, Philippe Jaroussky, Magali Léger, Jérôme Ducros, Nicolas Angelich... En 2019, il débute une collaboration avec le pianiste Guillaume Coppola.
Il est invité en concerto notamment par l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège avec lequel il enregistre trois disques, l’Orchestre de l’Opéra de Marseille, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre de la Radio de Munich, l’Orchestre de Chambre de Genève, le Paris Mozart Orchestra, l’Orchestre Philharmonique de Slovaquie...
Créateur d'une trentaine d'œuvres contemporaines, il enregistre notamment les concertos pour alto de Karol Beffa et de Philippe Hersant avec lesquels il a tissé des liens forts.
Arnaud Thorette est engagé depuis 2012 aux côtés de l'association SOS Villages d'enfants. Il produit en 2013 au Théâtre du Châtelet l'événement solidaire "Tous en cœur" pour France 2 puis en 2016 le conte musical « Georgia - Tous mes rêves chantent » aux côtés de Timothée de Fombelle et d’une pléiade d’artistes. Le livre-disque édité par Gallimard remporte la Pépite du Salon de Montreuil et le prix de l’Académie Charles Cros.
Arnaud Thorette mène depuis 5 ans un vaste projet d’actions culturelles dans le Pas-de-Calais au bénéfice de 3000 enfants. Il intervient depuis la rentrée 2018 à l’Ecole Supérieure Musique et Danse de Lille.
A l’automne 2020, paraîtront chez Alpha Classic le disque Schubert in love qu’il a enregistré avec l’Ensemble Contraste et Rosemary Standley et le conte musical Siam – Au fil de l’eau qu’il signe chez Flammarion Jeunesse.


FRANCOIS CASTANG
Après plus de 5000 émissions sur France Musique («Les démons de midi », « Musique en France », « Comme de bien entendu », « À portée de mots »....) François Castang décide en 2009 de se consacrer uniquement à ses activités de récitant.
Au plaisir du grand répertoire ( J.Haydn, I.Stravinski, R. Stauss, C.Saint Saëns, H.Honegger... ) dans lequel la voix parlée est mise en valeur par le compositeur,s’ajoute tout un travail consacré aux montages, mêlantla littérature et la musique et permettant, par jeux de miroirs, de mettre en valeur ces deux disciplines ( W.A.Mozart, A. Vivaldi, R. Schumann, E. Satie...)
Il multiplie les créations, « Alice au pays de l’orgue » (1996) de J. Guillou , « Les incroyables aventures de Mister Fogg » (2015) de M. Marzi ou « La cuisine à l’alto »(2015), spectacle imaginé par Sylvain Durantel, qui regroupe 16 miniatures commandées à 16 compositeurs sur le thème de la cuisine!)...
Le jeune public n'est pas oublié avec la création de « Blanche, la chèvre de Monsieur Séguin (2014) » de L.Ginoux, « La marche glorieuse de Modeste le petit pion » (2008) d’A. Gasparov ...
Et les incontournables chefs-d’oeuvre que sont « l'Histoire de Babar" de F. Poulenc, « Pierre et le loup » de S. Prokofiev... François Castang possède plus de 60 oeuvres à son répertoire.



QUATUOR DEBUSSY
En trente ans d’activités, le Quatuor Debussy a été applaudi aux quatre coins du monde, partageant toujours avec la même passion ses interprétations musicales sur les scènes les plus prestigieuses : Japon, Chine, États-Unis, Canada, Australie, Russie, Europe… Ses tournées régulières lui ont permis de se faire un nom sur tous les continents. Trente années d’évolution qui en font aujourd’hui l’une des figures incontournable de la scène musicale internationale : Premier Grand Prix du concours international de quatuor à cordes d’Évian 1993, Victoire de la musique 1996 ("meilleure formation de musique de chambre"), plus de trente disques à son actif (intégrale de Chostakovitch, musique française, américaine, jazz, musique actuelle, comptines…) le Quatuor Debussy jouit à ce jour d’une reconnaissance professionnelle incontestable.
Porté par des valeurs de partage et de renouvellement des formes, il a toujours eu le souhait de surprendre et d’attiser la curiosité. En créant des passerelles avec différents domaines artistiques comme la danse (Maguy Marin, Anne Teresa De Keersmaeker, Wayne Mac Gregor, Mourad Merzouki…), le théâtre (Philippe Delaigue, Richard Brunel, Jean Lacornerie…) ou encore les musiques actuelles (Yael Naim, Gabriel Kahane, Cocoon, Franck Tortiller, Keren Ann…), le cirque (Cie Circa), le slam (Mehdi Krüger) et les arts numériques (David Gauchard), le Quatuor Debussy défend plus que tout l’exigeante vision d’une musique "classique" ouverte, vivante et créative.
Ayant depuis ses origines choisi de mettre l’accent sur l’échange et la transmission, le Quatuor Debussy anime des ateliers pédagogiques et s’engage dans des projets à destination de publics divers (enfants, personnes âgées, détenus, malades…). Il est à l’initiative de concerts-rencontres afin de partager sa passion pour les musiques d’hier et d’aujourd’hui avec tous. Enfin, le Quatuor Debussy s’investit activement aux côtés des jeunes quatuors à cordes en vue de leur transmettre les savoirs qu’il a lui-même reçu des grands maîtres, grâce au cycle spécialisé qu’il dirige au Conservatoire de Lyon depuis 2011, aux nombreux stages qu’il dispense et à l’occasion de son Académie d’été, proposée depuis 1999 au mois de juillet dans le cadre de son festival Cordes en ballade en Ardèche.
Le Quatuor Debussy est conventionné par le Ministère de la Culture (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes), la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Ville de Lyon. Il est soutenu par la Métropole de Lyon, la SPEDIDAM, l’ADAMI, l’association Musique Nouvelle en Liberté et la Banque Rhône-Alpes.
www.quatuordebussy.com



REMI MAGNAN // CONTREBASSE
FORMATION · CRR de Grenoble (Philippe Guingouain), CNSMD de Lyon (Bernard Cazauran, Cédric Carlier, François Montmayeur), master class de BoguslawFurtok, Harold Robinson, Giuseppe Ettorre.  // ORCHESTRES · membre de l'Orchestre de Chambre Occitania depuis 2015, co-soliste de l'Orchestre National de Lyon en 2014-2015, Orchestre de Paris, Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre National du Capitole de Toulouse, Orchestre de l'Opéra de Lyon, sous la direction de Myung-Whun Chung, TuganSokhiev, Marek Janowski, Jaap Van Zweden... mais aussi Ensemble Intercontemporain, Ensemble Orchestral Contemporain, Lemanic Modern Ensemble, Les Temps Modernes // COLLABORATIONS · Deborah Nemtanu, Juliette Hurel, frères Bouclier, Quatuor Varèse… // LIEUX & FESTIVALS · Festival de Lucerne, Archipel à Genève, Festival des Musiques d'Aujourd'hui de Strasbourg, Pacific Music Festival au Japon, Festival International de Musique de Chambre en Charente…// RENCONTRES ·Pascal Rophé, Daniel Kawka, Fabrice Pierre, William Blank, Peter Eötvös, Philippe Manoury, Michael Jarrell ou encore Tristan Murail.



TIGRAN POGHOSSIAN // PIANO
Né en 1992 dans une famille de mélomanes, le pianiste francoarménien Tigran Poghossian est initié à l’instrument à l’âge de 10 ans. Ses progrès sont fulgurants et un an plus tard il donne son premier récital. Après avoir déménagé en France en 2004 il continue ses études de piano à l’ENM de Villeurbanne chez Anne Gaudemer. Il intègre ensuite la classe d’Hervé Billaut au conservatoire à rayonnement régional de Lyon. Son enseignement visionnaire et prometteur de développement sur le long terme marque le jeune musicien qui est admis quatre ans plus tard à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin où il se perfectionne auprès de Susanne Grützmann en piano, ainsi que de Jonathan Aner et Eberhard Feltz en musique de chambre. Il reçoit en parallèle les conseils de Pascal Devoyon, Dmitri Alexeev, Jean-Claude Pennetier, Laurent Boullet ou encore de Jacques Rouvier lors de masterclasses.
Vainqueur du concours international de Lyon (finale à Paris), Lauréat au concours international de piano de Corbelin, classé parmi les meilleurs participants de l’académie de piano d’été BISMA à Lodz, en Pologne et finaliste au concours « Classic on Danube » de Vienne son répertoire s’étend de Bach à la musique de notre époque et il se produit dans de nombreuses salles en Europe et ailleurs, notamment en salle Molière à Lyon, Philharmonie de Lodz, en Pologne, ou encore la salle Aram Khatchatourian à Yerevan, en Arménie, lors d’une tournée amplement médiatisée en septembre 2019.
Tigran Poghossian est également artiste peintre aquarelliste. S’inspirant du quotidien urbain et de ses voyages à travers l’Europe il partage sa vie entre la passion pour la musique et la peinture. On peut voir certaines de ses oeuvres exposées au Salon des Arts de Cholet au mois d’octobre 2020.



JOSQUIN OTAL // PIANO
Josquin Otal est né en 1992. Après des études avec Hervé Billaut, il entre au CNSMDP dans la classe de Bruno Rigutto. Il entre alors en 3ème cycle (Diplôme d’artiste interprète) avec Denis Pascal au cours duquel il se concentre sur la musique espagnole, notamment la musique de Granados et son cycle Goyescas. Depuis 2016, il est artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth où il suit l’enseignement de Louis Lortie et Avedis Kouyoumdjian.
Si ces grands professeurs furent déterminants pour son parcours, Josquin Otal a eu également la chance de suivre les master class de personnalités musicales variées telles que Jean-Claude Pennetier, Arie Vardi, Akiko Ebi, Laurent Cabasso, Jacques Rouvier, Peter Frankl, le Quatuor Talich…
Lauréat du Concours International de Rhodes et de Washington, Troisième Prix au Concours Piano Campus en 2014 où il reçoit également le Grand Prix Alain Marinaro, il est nommé « Révélation classique de l’Adami » en 2015. La fondation Blüthner, l’Adami, la Fondation d’entreprise Banque Populaire et la Fondation Safran lui apportent leur soutien. Josquin Otal se produit régulièrement en France et à l’étranger : Festival Chopin à Paris, Festival de Prades, Théâtre des Bouffes du Nord, Opéra Garnier, Cycle de concerts Jeunes talents du Petit Palais à Paris, Musée Debussy de Saint-Germain-en-Laye, Gavaudun, Auditorium de Puteaux, Domaine Forget, Festival de Nohant, Philharmonie de Paris, Chorégies d’Orange, Théâtre du Châtelet, Théâtre d’Angoulême, Auditorium Rainier III Monte Carlo, Flagey, Red Theater d’Abou Dabi, Salle Bourgie de Montréal.
Outre les récitals de piano, Josquin Otal, qui nourrit une grande passion pour la musique de chambre, a déjà eu pour partenaires Nabuko Imai, Aurélien Pascal, Jean-Claude Vanden Eynden, Franck Braley, Elia Cohen Weissert…
Avec orchestre, c’est sous la baguette de Philippe Aiche, Franck Braley, Victorien Vanoosten, Marius Stieghorst, Nir Kabaretti, Miguel da Silva… qu’il a interprété des concerts de Bach, Mozart, Beethoven, Rachmaninov, Prokofiev, Neuburger. Josquin Otal a été l’invité de Gaëlle Le Gallic, Clément Rochefort, Philippe Cassard et Laure Mézan sur les ondes de France Musique et de Radio Classique.
«C’est tout à fait étonnant cette aisance, cette facilité avec laquelle il aborde des répertoires très complexes. C’est quelqu’un qui peut donner beaucoup d’éclat à son jeu et c’est un poète » C’est ainsi que Philippe Cassard s’exprimait en 2017 après avoir entendu Josquin Otal dans le 3ème concerto de Prokofiev et Gaspard de la Nuit de Ravel.
Il enregistre en avril 2017 chez le label Alpha la Grande sonate en Mi Majeur d’Anton Reicha dans le cadre d’un coffret partagé avec les artistes en résidence de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth. Son interprétation est saluée par les critiques.
En 2018 Josquin Otal réalise son premier CD chez le label Printemps des arts de Monte- Carlo. Au programme, la Sonate de Julius Reubke et la Sonate en si mineur de Liszt. Diapason lui attribue la note 5 et Alain Lompech écrit : « Il se glisse avec finesse dans [la Sonate de Reubke] alternant la démesure à la prière, ne s’emportant jamais trop, chantant toujours, tenant ses phrases jusqu’au bout. Il aborde la Sonate de Liszt de façon plus intelligente et analytique que dramatique et grandiose, toujours juste dans l’expression du moment. »



HERVÉ BILLAUT // Piano
FORMATION · CNSM de Paris (Germaine Mounier et Jean Hubeau) // PRIX · · Grand Prix au concours Marguerite Long (1983), nombreuses distinctions dans d’importants concours internationaux (Viotti, 1981 ; Vercelli, 1982 ; Epinal, 1983 ; Pretoria, 1990 ; Tokyo, 1995)// LIEUX & FESTIVALS · Maison de Radio-France, Salle Pleyel, Théâtre des Champs-Elysées, Teatro Real de Madrid, Festival de la Roque d’Anthéron, La Folle Journée de Nantes, Festival Berlioz...// EN SOLISTE ·Orchestre National de France, Orchestre National de Lyon, Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, Orchestre des Pays de Savoie, Orchestre Symphonique de Québec, sous la direction de John Eliot Gardiner, Yehudi Menuhin, Nicolas Chalvin... // COLLABORATIONS · les pianistes Frank Braley, Philippe Cassard et Cédric Tiberghien, le quatuor Debussy, le quatuor Voce, les violonistes Stéphane Tran Ngoc et Naoko Ogihara, le trompettiste David Guerrier, les clarinettistes Michel Portal et Florent Héau, le flûtiste José-Daniel Castellon, le corniste Jacques Deleplancque, le récitant François Castang, les chorégraphes Jean-Christophe Maillot, John Neumeier et Roland Petit... // ENSEIGNEMENT · Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon, CNSM de Paris (10 ans) // DISCOGRAPHIE· Iberia d’Albéniz (Lyrinx), Gabriel Fauré (Lyrinx), Paul Dukas (Mirare), sélection The Guardian, 4 étoiles Classica, Maestro de Pianiste, 5 Diapasons... // EN SOLISTE ·Orchestre National de France, Orchestre National de Lyon, Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, Orchestre des Pays de Savoie, Orchestre Symphonique de Québec, sous la direction de John Eliot Gardiner, Yehudi Menuhin, Nicolas Chalvin... hervebillaut.com



GUILLAUME COPPOLA // PIANO
Après six disques originaux et unanimement salués, Guillaume a désormais « confirmé la belle place qu’il occupe au sein de la jeune génération » (Diapason). Outre un brio et une profondeur expressive qui suscitent l’engouement à chacune de ses prestations, son authenticité et sa simplicité en font aux yeux du public un musicien très attachant.
Liszt Un portrait (2009), Granados Danzas españolas (2012), Poulenc Miroirs brûlants (2013, avec le baryton Marc Mauillon), Schubert Valses nobles et sentimentales (2014), Brahms- Schubert Wiener Rhapsodie (2016, à quatre mains avec Hervé Billaut), puis Musiques du silence (2019), son dernier album qui rapproche des oeuvres de Mompou avec Satie, Ravel, Chopin, Debussy… : sa discographie éclectique et éloquente reçoit l’accueil élogieux de la presse internationale qui lui décerne, à chaque sortie, les plus hautes récompenses: Diapason d’or, ffff Télérama, Sélection Le Monde, Académie Charles Cros, 5 stars BBC Music Magazine, "Maestro" de Pianiste, 5 étoiles Classica, 4 stars dans Pianist…
On a pu l’entendre à ce jour dans une vingtaine de pays, sur de prestigieuses scènes européennes comme le Concertgebouw d’Amsterdam, le Rudolfinum de Prague, la Philharmonie de Liège, celle de Bratislava, le Liepaja International Piano Stars Festival, ainsi qu’en Asie et en Amérique du sud. Et bien sûr en France : salle Pleyel, salle Gaveau, Musée d’Orsay, la Roque d’Anthéron, Folle Journée de Nantes, Festival de l’Orangerie de Sceaux, Piano aux Jacobins, Festival Chopin à Paris, Solistes à Bagatelle, Festival Radio France et Montpellier, Lille Piano(s) Festival, les Rendez-vous de Rochebonne, Festival de Nohant, Auditoriums de Lyon, Dijon, Bordeaux, MC2 Grenoble, Festival de Dinard, Lisztomanias…
Sollicité par des formations telles que l’Orchestre National de Montpellier, le "Victor Hugo" Franche-Comté, les Orchestres symphoniques de Saint-Etienne, de l’Opéra de Toulon ou de l’Opéra de Massy, il a joué sous la direction d’Enrique Mazzola, Arie van Beek, Laurent Campellone, Maxime Tortelier, Dominique Rouits etc. Partageant la scène avec les violonistes Régis Pasquier, Patrice Fontanarosa, Nicolas Dautricourt, les altistes Arnaud Thorette, Lise Berthaud ou le violoncelliste Antoine Pierlot, il est aussi un partenaire privilégié des quatuors Voce, Parisii, Debussy, Alfama. S’il joue occasionnellement à quatre mains et deux pianos avec Bruno Rigutto, David Bismuth ou le jazzman Paul Lay, il forme depuis quelques années un duo avec Hervé Billaut. Invité en récital vocal avec le baryton Marc Mauillon, il se produit également avec le Choeur National de Lettonie, Spirito, ou le Choeur de l’Opéra de Bordeaux, sous la direction de Māris Sirmais, Nicole Corti, Salvatore Caputo.
Guillaume est un musicien généreux qui n’hésite pas à jouer pour les publics empêchés de prisons, hôpitaux ou maisons de retraite. Il prend part à des productions mêlant récit et musique avec Marie-Christine Barrault, Didier Sandre, François Castang, Marie-Sophie Ferdane. Collaborant avec des compositeurs, il assure la création de pièces de Marc Monnet, Gao Ping, Steven Stucky, Sylvain Griotto, ainsi que Florentine Mulsant et Isabel Pires qui chacune lui dédie une oeuvre.
Sa formation l’a mené au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Bruno Rigutto. Ses Premiers Prix de piano et de musique de chambre en poche, il s’est perfectionné lors de nombreuses masterclasses en France et à l’étranger : Pennetier, Bashkirov, Fleisher… Ses débuts ont été émaillés de précieux soutiens, comme le programme Génération Jeunes Interprètes de Radio France, le Lion’s Club, les Fondations Cziffra et Bourgeois, et à l’international par le Prix Déclic de l’Institut français et la tournée New Masters on Tour.
www.guillaumecoppola.com
RETOUR EN HAUT DE PAGE